Pourquoi écrire

10 septembre 2009

souvenir337101.jpgMon histoire personnelle est semblable aux téléfilms de l’après-midi sur M6. Plusieurs téléfilms à la suite.
Comme je viens d’avoir mon quatrième enfant je vais rester un certain temps à la maison. Voila pourquoi j’ai décidé de raconter ici tous mes souvenirs qui font d’habitude un carton chez mon psy.
javascript:void()

Tu m’emmerdes !!

27 septembre 2010

Comment, mais je ne comprends pas ? tu as une famille qui t’aime ? Vois comme ils sont tous réunis et heureux d’être ensemble, vois comme il partage leur bonheur qui inonde de partout. Tu as tes tantes, tes freres, tes soeurs… Et puis penses à tes enfants, ton mari…

Comment peux tu dire que tu ne veux plus vivre ? Il te reste tellement de choses à découvrir !

Quand ?

Et bien lorsque tes soucis d’argent seront terminés…

Qu’est ce que tu pourras faire ?

Partir en voyage par exemple. Oui bon avec 4 enfants il  va te falloir attendre un certain temps si tu veux aller hors des campagne isolée de France mais c’est possible.

Pour y faire quoi ? découvrir des paysages faire des ballades… Bon ok il faudra que tu maitrises tes douleurs, mais ça vaut le coup ! Un couché de soleil dans le désert par exemple ?

Pourquoi ?

Mais parce qu’il faut vivre il le faut c’est tout !! Et même si dans cette vie tu ne peux rien faire parce que tu souffre ou parce que tu as trop de charges et de responsabilités, dis toi que ta famille a besoin de toi !

Et puis tu peux toujours découvrir de nouveaux jeux… Tu verras ça te fera passer le temps  et de temps en temps quand tu gagneras ça te plaira, pour un temps… De toute façon gagner ou perdre ça ne t’apporte rien à toi, ce que tu aime c’est jouer.

Tu ne dois pas détester ta vie juste parce qu’elle est difficile à vivre ! Jusqu’à présent tu as gardé espoir alors continue ! Et arrête de regarder en arrière c’est trop noir, arrête de regarder en avant car demain n’est toujours pas pour toi et après demain est incertain. fais ce que tu peux sans espérer et de temps en temps la vie te fera des cadeau.

Si tu n’es pas toi tu es au moins la fille de …, La soeur de…, La mère de…, et tu sera la grand mère de…

C’est déjà bien, et même si tu n’es pas toi, c’est ta vie, et même si tu n’as pas tout choisi, certains de ces choix sont les tiens alors assumes.

Et puis tu m’emmerdes !

Tu veux quoi disparaître ? sans tenter d’y arriver ? tu as déjà surmonté un tas d’obstacles, vas y fout tout en l’air sans remporter quoique ce soit !!

Même si c’est dur tu peux encore agir pour toi alors arrête de tourner en rond autour de tes malheurs et tentes ta chance.

je ne sais pas encore …

12 septembre 2010

                  Elle est encore apparut, ce fut bref mais bien plus net que la première fois. Des petits yeux pareils à de minuscules perles noires de Thaiti. Pas plus grand que ma main, le visage fin, une chevelure épaisse et longue. On aurait dit un papillon avec un corps de femme. Son visage avait la ligne triangulaire de certains chats et son nez étais très petit.

Oui je l’admet j’avais encore bu ce soir là … Mais je t’assure elle était là comme je te vois aujourd’hui. Si je te le raconte c’est que je sais que je peut tout te dire et que tu ne me prendras pas pour une ivrogne qui fabule.

Je t’en pris reste avec moi ce soir attends sa visite. Je pressents qu’elle sera au rendez-vous.

Après ce bon repas, je t’invite à goûter de mon vieil armagnac  prêt du feu. Installons nous sur ces chaises face à la cheminée. S’il te plaît prends donc ma guitare et joues moi un morceau.

Quel bien être auprès de ce feu crépitant. Merci d’être resté prêt de moi, merci de ne pas m’avoir accablé de reproches. Je sais bien que tu ne me crois pas … Et je commence moi même à douter. Je suis tout de même heureuse de ta réaction, je suis vraiment fière d’avoir ton amitié et ton sou… Attends, regarde … Est-ce que tu vois ? Suis-je folle ?

Lorenz, était figé, la bouche entrouverte il regardait sur le coin superieur de la cheminé, ce petit être s’accroupir en regardant fixement Sophia.

Elle n’avait pas d’expression hostile mais il semblait impossible de déceler son état d’esprit. Elle était vêtues d’un tissu très fin qui lui couvrait le corps comme une combinaison de plongée.

Sophia avait enfin la certitude que cet créature existait vraiment.

Bonsoir … Que me vaut l’honneur de votre venue ?

La créature ne répondit pas elle continuait à fixer Sophia sans expression.

fedufeu.jpg

 

Lorenz était stupéfait, évidemment, il ne croyais pas Sophia et venait dans l’idée de lui prouver qu’elle avait rêvée ou allucinée. Mais il n’imaginait pas qu’une chose pareil puisse se passer ce soir. Il n’avait pas peur et ressentait comme une monter d’énergie l’envahir. Il se sentais incroyablement bien. La présence de cette créature semblait bénéfique voir même un élément vital au bien être.

Sophia avait les traits de son visage qui c’était détendue, elle avait comme rajeunie. Curieusement elle fixait l’invité surprise, ne disait plus un mot et son regard donnait l’impression qu’elle se concentrait. Un souffle caressa la joue de lorenz puis disparu emportant la créature avec lui.

Elle est incroyable non ? merci d’avoir partagé ce moment avec moi, merci d’avoir pris ce temps pour moi. Mais il faut à présent que j’aille me coucher j’ai fort à faire demain.

_ Comment ça ? tu es en arrêt, tu dois te reposer. Lui demanda Lorenz.

As tu ressenti le bien être que Nuuä nous a offert ? C’était pour moi, elle m’a offert la guérison de mon corps, à présent il me faut oeuvrer pour la guérison de mon esprit.

_ Nuuä ?? tu connais son nom ? Sais tu pourquoi elle est venue te voir toi?

N’est pas peur Lorenz elle veut devenir mon amie, et je dois lui montrer que je peux en être digne. Elle dit que mon héritage  dans des temps ancien me donne la possibilité de communiquer avec elle. j’imagine qu’elle se sent seule ou alors qu’elle a envi de vivre parmi nous, pour mieux nous connaître. Demain elle veut que j’aille en forêt et que je veille sur la nature, j’emporterais des sacs poubelles et mon appareil photo, il va me falloir apprendre et connaître la flore des bois…

_ Mhm… tu m’as l’air d’avoir retrouver le moral en tout cas. J’ai très envi de la connaître moi aussi, Pourrais tu le lui dire ? Et puis-je repasser en fin de semaine ?

Bien sûr !

Woaw!!  je suis excitée à l’idée d’aider ma nouvelle amie !!

Bonne nuit Lorenz à bientôt.

_ Bonne nuit Sophia et sois prudente …

La semaine se déroula et Lorenz n’avait pas réussi à joindre Sophia. Il se présenta chez elle le Samedi soir, mais elle ne lui ouvrit pas. L’avait-elle oubliée ?

Lorenz tentais de lutter contre la crainte qu’elle ai disparue mais ne s’imaginait pas aller au poste de police pour expliquer qu’une fée avait peut être enlevée son amie. Il rentra chez lui, espérant que demain tout sera rentré dans l’ordre.

 

 

 

Amour

9 août 2010

 

manipulationm.jpg

 

 

L’amour est si étrange, je me suis vu aimer des mains qui avaient pris ma vie pour m’édifier en jolie poupée gonflable.

manipulation.jpgJ’écoute du rap depuis toute jeune et même si j’en veux à ma grand-mère d’avoir abandonnée ses enfants et à ma mère de nous avoir fait souffrir s’efforçant de nous garder près d’elle coûte que coûte souffrant de ces obligations qui l’empêchaient de s’épanouir. Aujourd’hui je comprend… Comme elle j’ai eu 4 enfants, comme elle j’ai déjà divorcé. Je n’ai pas eue d’enfance ni de vie propre avant d’être maman. Prix à payer pour être libre aux yeux de notre lignée.

jeuxdenfants.jpg

Je me suis vu aimer un fou qui voyait dans mon corps un sanctuaire et dans mon âme son repos. Nous fusionnions comme le feu et la glace. Notre amour nous condamnait tous deux et nous sommes rescapés mais à jamais brûler par cette amour inhumain.

 margeprison.gifSage et rêvant d’une vie comme celle que l’on voit dans les séries américaines, je me suis vu aimer mon meilleur ami. Comme une imposture j’ai masqué ma folie, gommé mon attrait pour l’excès mais peu à peu ma nature est réapparut comme un poison gangrenant mon couple et ma santé.

Puis le cycle infernale continue de s’écouler devant mon coeur impuissant. 20080516112754.jpgAvec un changement tout de même le manipulateur abuseur et destructeur n’existe plus que dans mes cauchemars.

 

Fini pour moi les compromis.margesimpson2playboyfoto.jpg

Il y a dans la fidélité de la paresse, de la peur, du calcul, du pacifisme, de la fatigue et quelquefois de la fidélité.

Etienne Ray

explosionthumb5983950.jpg

Pour qui ces larmes ?

15 juin 2010

Qu’y a t’il ?

Je suis amoureuse.

Alors pourquoi pleures-tu ?

Parce que je suis mariée…

Que vas tu faire ?

Assumer mes choix…

Mais et ton amour ?

Il ne dois plus sortir, plus je l’exprime, plus il grandit…

Alors tu vas être malheureuse ?

J’ai connu plus dur…

Pourquoi ne veux tu pas vivre cet amour ?

Pour mes enfants et parce que j’ai peur…

Mais tes enfants vont grandir ?

Bien sûr mais si je l’aime, je ne peux lui demander d’attendre…

Alors tu décide de vivre auprès de ton mari et d’aimer un autre homme ?

Je veux croire que j’ai aimé mon mari et que ça compte et que je peux être de nouveau heureuse avec lui, est-ce stupide ?

Pourquoi n’es tu plus heureuse avec ton mari ?

Il n’est plus l’homme protecteur et attentionné que j’ai connu…

Pourquoi ?

Apparemment il a eu trop de pression et il c’est habitué à ma présence.

 

 

larmes.jpg

 

 

 

 

Mais où je vais

31 mai 2010

Je suis de nouveau en lien avec Ma Mère, une éternelle danse qui nous mène l’une vers l’autre sans jamais savoir vers quelle dispute nous nous dirigeons. Je sais qu’elle a besoin de moi, elle a eue mon accord pour être son garant pour prendre un appartement… Voilà enfin la mère que je connais celle qui pleure ses malheurs pour que je lui vienne en aide. Rt moi bonne fille et bien je l’aide !!

Comment puis-je à la fois autant l’aimer et si peu la respecter ?

 

Elle me veux comme copine et va attendre de moi que je l’aide à son déménagement. Elle me parle de ces mecs de ses rendez-vous sur le net. Elle veux que je l’aide à comprendre se monde qui l’entoure. Elle me fait l’effet d’une femme qui sort de prison et que je doit aider à sa réinsertion. Oui mais alors qu’elle mère est-elle et qu’elle fille je suis ?

Lorsque j’ai l’impression de me rapprocher d’elle un vide remplit mon esprit : elle n’est pas mère.

Elle est ELLE, une femme triste qui a envie de vivre une belle vie avec de gentille personne pour prendre soin d’elle, rien de mal à cela. Mais ELLE a fait 4 enfants, ne doit-elle pas prendre soin d’eux, ne doit-elle pas être aupres de nous de ses petits enfants ?

Après tout aucune loi ne l’y oblige ! Seule la morale se retrouve fâché après elle…

Que penser ? Que penser lorsque l’on ne sait pas vraiment qui on est ? Je suis une jeune femme qui a 4 enfants, je suis une grande soeur, et je suis la fille aînée de ELLE. Je veille !

JE SUIS LA FEMME QUI VEILLE

Oui mais j’en ai marre !

Je ne veux plus veiller sur personne d’autre que sur moi !

Programmée depuis mes 14 mois à veiller, je suis fatiguée !

Je ne veux plus que l’on compte sur moi et plus du tout du tout !

31 ans et je veux fuir ma vie, mon mari, mes enfants, mes soeurs, ma mère et mon corps …

Mais cela aujourd’hui ça veut dire mourir et moi je ne veux pas mourir, je veux juste devenir quelqu’un d’autre. Cet autre qui se révolte en moi, qui se bat contre l’oppression de ma vie et de ma douleur.

LAISSER MOI DEVENIR CET AUTRE

 

Mais c’est impossible, je suis la femme qui veille, l’autre existera lorsque ils n’auront plus besoin de moi, lorsqu’il seront grands, lorsqu’elle sera morte.

Essayons de faire dans la mesure pour une fois. Y a t’il un compromis qui ferait cohabiter ces deux femmes en tour par tour ? On dirait un début de skizophrénie non ?

Laissons la les divagations de l’autre, la femme qui veille dois se préparer car bientôt les enfants vont se lever ils faudra les faire manger, les habiller, les emmener puis aller travailler. Tenter de gagner l’argent qu’il manque à mon foyer.

http://www.youtube.com/watch?v=dVaZZRo0LN8

20 mai 2010

ZAZ

Aujourd’hui

11 mai 2010

Me voici femme de 31 ans, Je me rends compte que je n’ai pas appris a tenir le rôle que je me suis choisi…femmesexy.png

Aujourd’hui je voudrais savoir ce que c’est d’être une femme.

Que l’on me donne envi de resplendir. Je veux devenir quelqu’un, être fière de moi.

Ce n’est pas que je sois quelqu’un de mauvais, mais plutôt que je ne suis pas vraiment quelqu’un.

Mon corps est une prison alors qu’il a été un objet de plaisir pour les hommes qui l’ont utilisé. 34misterje28099aimefaireplaisir.pngJe voudrais disposer de mon corps, lui faire du bien mais j’en suis incapable.

Je ne peu envisager une relation sexuelle sans culpabilité, sans me faire mal!

Se corps ou se mêle douleur et plaisir est abîmer par ces pervers que j’ai croisé. Mais aujourd’hui c’est du passé, pourquoi ne puis-je pas tourner la page ?

Je me suis reprise en main depuis un mois, J’ai perdu 10kg, je chouchoute se corps que j’ai laissé à l’abandon. Mais je ne peu supporter les regards qui s’appuient sur lui. Ils sont lourds et humide, et la peur envahi mon esprit qui ne veux pas perdre le contrôle et pourtant ne fais que s’échapper.

Je veux apprendre à devenir une femme, une femme coquette qui se respecte et qui affronterait ces pervers avec des yeux fières et droits.

27593905502.jpgIl est 2h du mat, depuis samedi je n’ai dormis que 6 heures…

Mon mariage est sur pose et mon espoir est mince. Pourquoi je n’arrive pas à supporter le plaisir ? pour quoi dois-je souffrir?

 

Je me remets au bords …

21 avril 2010

explosionthumb5983950.jpg

Le mal être m’envahit je ne sais comment contenir tous ces sentiments qui me tiraillent.

Mon coeur oscille sur la palette des sentiments au rythme de ses battements.

Je suis comme une mutilé qui explose de joie de vivre et de colère de souffrir.

Mon esprit se scinde en plusieurs morceaux comme pour me faire devenir folle ou me rendre amnésique.

Chaque morceaux est teinté, chaque couleur me frappe comme les images infligés d’Orange mécanique.

orangemecanique.jpg

La vie s’écoule autour de moi à des allures qui diffèrent mais je ne suis jamais dans son tempo.

Je vois, j’entends mais je ne ressent pas la paix qui se trouve auprès de moi. J’ai peur, je veux fuir, ne plus être moi, recommencer ailleurs de nouvelles erreurs. Esperer qu’il y a quelque part une place pour moi. Un endroit qui m’apporterais l’équilibre et l’unité de mon être.

Asoni

Je t’aime

20 avril 2010

dyn010original400287pjpeg2597444a203a8bc00b79b13ee2d122cd640af8f.jpgcorps20pleins20de20dc3a9sir.jpghttp://youtube.com/watch?v=uP_vem0BUF4&feature=related

le baiser maudit.baiser.jpg

Protégé : XXX

18 avril 2010

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

123